Repas en musique de l'amicale de Saint-Geniez d'Olt / Campagnac

Comme chaque année, dans les premiers jours de mars, l’amicale de Saint Geniez d’Olt / Campagnac, a organisé son traditionnel « repas en musique » dans les magnifiques Salons Hoche à Paris 8ème.

Pour agrémenter l’apéritif, offert par les établissements Ricard et l’amicale, les convives se sont retrouvés autour d’un buffet, préparés et servis par le personnel toujours aussi sympathique. Ce moment, très apprécié permet de se retrouver et de discuter des dernières nouvelles.

Plusieurs jeunes amicalistes, ont agrémenté la première partie de cette soirée par des airs bien de chez nous.

A l’heure d’entrer en salle, 2 charmantes jeunes filles tout droit sortie d’un saloon, ont accueilli les convives pour les inciter à aller prendre place à leur différentes tables.

Aussitôt l’assistance installée, la présidente Patricia Vermurie entama son discours :

« Je suis très heureuse d’être parmi vous ce soir.

Avec tous les membres du bureau nous essayons de maintenir nos traditions et de faire le maximum pour que notre amicale continue, mais on ne peut que constater que depuis un certain temps c’est de plus en plus difficile.

De nombreuses personnalités ont bien voulu nous honorer de leur présence,

Mr Luche, Sénateur de l’Aveyron et son épouse

Mr Raymond Trébuchon, président d’honneur de la Ligue Auvergnate et du Massif Central

Monsieur Marc Bories, maire de Saint Geniez accompagné de Carole

Mr André Vioulac, président d’honneur de l’amicale et Nicole

Cette amitié nous la partageons aussi avec les Amicales voisines, qui chaque année nous font le plaisir de participer à notre soirée

Messieurs Septfonds et Monsieur Chaput co/Présidents de l’amicale de Saint Côme

Monsieur Claude Naudan, Président de l’Amicale d’Espalion

Monsieur Jean Jacques Noyer, Président de l’Amicale de Bozouls

Monsieur Sébastien Patruno, président de l’Amicale de Laissac

Monsieur Thierry Borrel, président de la Bourrée de Paris et

Mon amie Madame Geneviève Richer–Costerousse, Présidente de l’amicale d’Oradour Cantal.

J’en profite pour excuser notre secrétaire de l’amicale qui œuvre depuis de très très nombreuses années, retenu à Saint Saturnin ainsi que le président d’honneur de Campagnac Mr François Chiaroni.

Nous le savons tous, une amicale ne peut pas vivre sans l’énergie de toute une équipe, par conséquent un immense merci à tous les membres du bureau, qui sont toujours disponibles, malgré mes nombreuses sollicitations.

Ce soir, nous avons le privilège d’avoir une super tombola grâce aux généreux donateurs, qui encore cette année nous offre de nombreux lots dont des voyages. Merci à la société Ricard pour l’apéritif, Verdié Voyages, pour les voyages et également au personnel des salons Hoche qui nous accueillent toujours aussi chaleureusement.

Maintenant je vais vous présenter les « présidents de la soirée » Cette année nous mettons à l’honneur « les Quilles de Huit » à Paris.

Monsieur François Lautard, président d’honneur des « Sports quilles rouergats » à Paris

Messieurs Jérôme Valenq et Alain Brégou, co/présidents de « Solidarité aveyronnaise »

Deux enclaves rouergates dans les parcs et jardins de la mairie de Paris. L’une se trouve à l’angle de la rue de Belleville et de la rue du Télégraphe, l’autre à la Porte de Saint-Cloud. Ce sont les sièges des deux clubs de quilles aveyronnaises de Paris. »

Après les traditionnels cadeaux offerts par l’amicale, Monsieur Lautard prit la parole pour remercier l’amicale d’avoir mis à l’honneur « les Quilles de huit »:

« Bonsoir à tous,

En temps que président d’honneur des quilles de Paris, je viens remercier l’amicale de nous faire l’honneur de présider votre banquet. Comme vous le savez, les quilles font parties de notre patrimoine et de notre culture aveyronnaise. Au début du siècle, lorsque les aveyronnais sont arrivés à Paris, certains ont emportés leurs quilles et leurs boules. Ils ont trouvé des terrains près de leur lieu de travail (Montparnasse ; Levallois ; la Villette etc..) et comme leurs parents qui jouaient aux quilles dans le village du Nord Aveyron à la sortie de la messe, ils ont perpétué la tradition dans la capitale. En 1912, le docteur Ayrinhac originaire d’Huparlac qui avait créé la Solidarité Aveyronnaise, a codifié le jeu de quilles tel qu’il se pratique aujourd’hui. D’ailleurs une branche de cette famille Ayrinhac, s’est installée comme docteur à Saint Geniez d’Olt (le père et le fils Jean Louis). Cette équipe à Paris fût réputée durant de nombreuses années. Dans les années 1960, les parisiens super entraînés entre 2 sacs de charbon, ont gagné toutes les manches des championnats de France face aux aveyronnais du terroir, et ont de ce fait, créé une forte envie dans l’Aveyron, dont l’effectif actuel avoisine les 5000 licenciés. Au même titre que les banquets d’amicales et le folklore nous pouvons remercier tous les gens de valeurs, comme André et Nicole Vioulac et Louisou Auguy qui ont permis de maintenir nos traditions depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui encore les quilles parisiennes sont heureuses de se retrouver le week end sur les terrains avec le même plaisir que les premiers aveyronnais déracinés et je reste persuadé que ces rencontres leur permettent de maintenir un équilibre si nécessaire de nos jours. Je remercie les convives présents ce soir. Vive Saint Geniez, Vive l’Aveyron »

Puis, nous avons demandé à notre charmante ambassadrice Clara Borrel, Pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Massif Central, Pastourelle de la Lozère, de venir nous rejoindre pour lui remettre la cadeau de l’amicale.

De même la présidente, demande à Mme Puel, notre trésorière et son mari Pierre-Jean, vice-président de venir la rejoindre. Elle leur remit un cadeau pour les remercier des 40 années passées au sein de l’amicale. A cette occasion elle fit part de sa décision de quitter elle aussi la présidence de l’amicale tout comme Michel Delous notre secrétaire, mais promis de rester membre actif au sein de cette belle association.

La prestation du groupe « la Bourrée de Paris » mené par notre ami Thierry Borrel, fut un moment très apprécié avec un spectacle de très haut niveau.

Au milieu de leur prestation, les membres de l’amicale accompagnés par Gérard Bonnenfant, ont chanté notre hymne régional « la chanson de Saint Geniez », moment très émouvant et fort applaudi par tous les convives.

Puis l’orchestre de notre amie Régine Raynaldy, nous fit danser en attendant l’animation surprise, oh combien étonnante !!!!

Trois jolies jeunes filles, entrèrent sur la piste en french cancan américain pour leur prestation qui fut appréciée comme chaque année. Pour leur 2ème passage, tout en couleur, les danseuses choisirent quelques messieurs et dames dans l’assistance pour une initiation au country. Le résultat fut à la hauteur des exigences.

La vente des billets de tombola se fit dans la bonne humeur, comme chaque année, les lots étaient nombreux avec voyages, télé, etc…Elle fût tirée rapidement grâce à Véronique et Jean Jacques accompagnés de Clara.

La soirée continua avec la danse jusque tard dans la nuit

Pour conclure, très belle soirée avec une belle ambiance

Partagez