Sauvons l’église de Panat !

Depuis l'incendie qui a ravagé la Cathédrale Notre-Dame de Paris, les regards sont tournés vers cette nécessité de protéger notre magnifique patrimoine architectural si beau et si fragile à la fois. Dans nos territoires, au cœur de nos villages, ce sont de nombreux bâtis avec des éléments architecturaux spécifiques qui en font l'identité. Chapelles, églises, oratoires, ponts, etc... ces ouvrages et œuvres d'art sont la résultante des actions passées par le travail et le savoir faire des artisans, compagnons qui nous ont légués ces acquis et qu'il est important de restaurer. C'est de Panat en Aveyron, que nous avons reçu cet appel de Marie-Josèphe Robert-Lamar, Présidente des Amis et Habitants de Panat.

 

Chers amis Aveyronnais d’ici et d’ailleurs,

Je m’adresse à vous, femmes et hommes de racines, de cœur et de fidélité, pour attirer votre attention et peut-être vos dons en faveur de l’église du petit hameau de Panat, dans la commune de Clairvaux d’Aveyron.

Cette église est très symbolique de la dégradation inexorable du patrimoine rural. Oubliée, bien que située à la croisée des chemins où sa beauté attire l’œil du passant, elle n’a plus été entretenue depuis plusieurs décennies….

A l'initiative de l'association locale que je préside, nous avons entrepris sa restauration en partenariat avec la mairie de Clairvaux, propriétaire des murs, et la Fondation du patrimoine. Si en principe ce sont les communes qui doivent assurer l'entretien du clos et du couvert pour les bâtiments antérieurs à la loi de 1905, en pratique, ça leur est très difficile.Ce village de Panat, que certains d'entre vous connaissent peut-être, ou dont les chers disparus ont été confiés à la terre du petit cimetière derrière l’église, est historiquement très ancien puisqu'on en trouve déjà mention dans le cartulaire de Conques en 1060. Il est situé dans un site magnifique du Vallon de Marcillac et est couronné d'un château, monument historique inscrit. L'église actuelle a été construite à l'orée du village et consacrée en 1884, la fragilité de l'ancienne église accolée au château ayant dissuadé de sa restauration.

Elle est signée par Henri Pons, architecte réputé du département qui signa bien d'autres monuments, dont le Sacré Coeur de Rodez aujourd'hui monument historique inscrit.

Elle est restée dans son jus avec son magnifique dallage en pierres calcaires, sa chaire, son chemin de croix, son banc de communion,... Ses cloches sont des cloches Triadou, ce sont les anciennes cloches de la chapelle castrale. Notre église ne demande qu'à revivre… Cela ne peut se faire sans vous.

Faire un don à la Fondation du patrimoine pour la restauration de notre église ouvre droit à des réductions d'impôts de 66 à 75% pour les particuliers, 60% quand il s'agit de l'impôt sur les Sociétés. Par avance je vous remercie.

Marie-Josèphe Robert-Lamar présidente des Amis et Habitants de Panat

Bulletin de souscription ici

Partagez