Les ponts de Paris inspirent « Laguiole Village »

C'est à Paris, dans le quartier du Marais, et tout proche de la maison de Victor Hugo qu'est située une belle boutique de l'entreprise « Laguiole Village ». Un espace agréable où l'on peut découvrir de nombreux couteaux en provenance de l'atelier situé près d'Espalion.

L'atelier réalise des couteaux en série ou personnalisés à la demande de la clientèle.

Francis, le responsable de l'atelier, innove en permanence et grâce à un ensemble de machines- outils dont certaines très anciennes et qu'il a rénovées, lui permettent de réaliser de magnifiques pièces avec le savoir-faire de l'ensemble des ouvriers qui façonnent ces couteaux avec passion. Une machine imaginée par Francis coupe des lames à partir d'une plaque d'acier grâce à un jet d'eau mélangé à du sable abrasif et projeté sous une pression de 4000 bars ! et piloté par un système numérique.

Notre Capitale dispose de 36 ponts qui enjambent la Seine. Témoins de l'histoire de Paris à travers les âges, ils ont chacun leur identité.

Inspiré par ces oeuvres d'architecture, l'atelier « Laguiole Village » a eu l'idée de créer des couteaux à leur effigie.

Couteau "Le pont des Arts"

Couteau "Le pont des Arts"

Le pont des Arts

Son nom provient du palais du Louvre qui portait le titre de « palais des arts ». Construit en 1804, c'est le premier pont métallique de Paris. Innovation engendrée par le premier consul Napoléon Bonaparte, cette passerelle est conçue à l'époque pour ressembler à un jardin suspendu avec des arbustes, des bancs et bacs à fleurs.

Couteau "Le pont d'Iena"

Couteau "Le pont d'Iena"

Le pont d'Iéna

Ce pont a été construit en mémoire de la bataille d'Iéna (14 octobre 1806). Sa construction s'est étendue de 1808 à 1814. Lors de l'occupation de la capitale par les troupes prussiennes, le général Blücher, vaincu de la bataille d'Iéna, voulut le faire sauter. Talleyrand le fit débaptiser et renommer « Pont de l'école militaire ». Les aigles qui le décoraient furent enlevés. C'est sous le règne de Louis-Philippe qu'il retrouvera son nom et ses atours.

Couteau "Le pont Mirabeau"

Couteau "Le pont Mirabeau"

Le pont Mirabeau

Ce pont honore l'écrivain, tribun de la Révolution française Honoré-Gabriel Riquetti de Mirabeau (1749-1791). Sa construction fut décidée par le président de la République Sadi Carnot, le 12 janvier 1893.

Il est aussi le titre d'un poème très connu de Guillaume Apollinaire, « Le pont Mirabeau ».

Ainsi, entre imagination et matière, c'est un nouveau pont que « Laguiole Village » a construit entre Paris et l'Aveyron !

 

Merci à Cathy, Francis, Marie-Christine et l'ensemble des ouvriers de l'atelier pour leur accueil.

 

A.M.

Partagez