LA GRANDE GUERRE – LES POILUS DE FIGEAC de Pascal MALLET

Il y a un peu plus de 100 ans sonnait la fin de la “Grande Guerre” qui avait pris la vie de millions de jeunes hommes, dont 1.400.000 Français, dans des conditions épouvantables. L'Europe est sortie de cette guerre bouleversée et affaiblie pour très longtemps. Dans les années qui suivirent, chaque ville et village de France a voulu ériger un Monument aux Morts pour honorer ces hommes qui avaient laissé ceux qu'ils aimaient et étaient allés dans le Nord et dans l'Est de la France défendre leur pays contre l'envahisseur. Certains sont même partis bien plus loin, sur le front oriental. Sur ces monuments, on peut voir que beaucoup étaient de la même famille et parfois de la même fratrie. Dans la France rurale et encore peu industrialisée du début du XXe siècle, ce sont les paysans qui ont payé le plus lourd tribut à cette guerre. Les campagnes ont été saignées à blanc et certaines familles se sont retrouvées sans descendants à qui transmettre ces terres qu’elles cultivaient depuis tant d’années. Ce livre est avant tout un livre sur la guerre de 14-18 et sur les forces en présence, avec de nombreuses illustrations. L’auteur a choisi d’en parler à travers 223 Poilus qui ont combattu dans toutes les grandes batailles (Bertrix, les Vosges, la Marne, l’Artois, Verdun, la Somme, le Chemin des Dames) jusqu’à l’offensive victorieuse de juillet 1918 qui a conduit à l’Armistice. Leur nom est gravé sur les Monuments aux Morts de Figeac, mais ils venaient aussi d'autres communes du Lot et de l'Aveyron et parfois de bien plus loin.

Bon de commande ici

Partagez