Corinne Delattre-Chavanon, Administratrice et membre du Bureau de la FNAA et trésorière de l'amicale d'Entraygues Le Fel Ginolhac. Mais aussi...

 

 

1/ Bonjour Corinne, présentez-vous en quelques mots ?

J’habite à Paris et y travaille en tant qu’expert-comptable pour Exco Paris VFA Expertise. Je suis originaire d’Aveyron par ma mère et du Cantal par mon père.

Je suis trésorière de l’Amicale d’Entraygues Le Fel Ginolhac, et suis administratrice et membre du bureau de la FNAA, les « Aveyronnais d’ici et d’Ailleurs ». Je viens régulièrement en vacances à Espalion.

 

2/ Entre un métier prenant et du bénévolat dans une association, que faites-vous pour décompresser ?

Je joue du piano et j’écoute de la musique pour m’évader. Je danse le folklore pour me détendre avec la Bourrée Montagnarde et le tango argentin. J’aime aussi décompresser en Aveyron, prendre le temps, marcher, me détendre au soleil l’été.

 

3/ Justement, qu'est-ce qui vous a amené à l'amicalisme ? Qu'est ce que cela vous a apporté ?

Mes parents se sont rencontrés dans un banquet aveyronnais et tenaient une brasserie en banlieue parisienne. Nous allions chaque année au banquet d’Entraygues. C’était pour moi la sortie à Paris.

Après avoir passé jeune toutes mes vacances à Entraygues, puis ensuite à Espalion mes parents ont construit leur maison de vacances, ainsi que dans la vallée de Cheylade autre lieu de rencontre de ma famille, j’ai eu besoin de découvrir d’autres régions et pays à partir de l’adolescence. Entre un travail prenant, la vie de famille avec trois enfants, ce fut ensuite parfois difficile de garder et créer des nouveaux liens en Aveyron. L’amicalisme m’a permis il y a quelques années, de reprendre contact avec les gens du Pays, avec mes attaches et de faire de nouvelles et riches rencontres. Avec la FNAA, les possibilités sont immenses, toutes les idées sont écoutées et soutenues, dans tous les domaines, de la culture jusqu’aux réseaux économiques.

 

4/ Auriez-vous des idées, des pistes pour amener les jeunes à l'amicalisme ?

Il faut pour qu’ils participent aux événements, les impliquer en créant des équipes jeunes pour qu’ils aient du plaisir à se retrouver et gardent de bons souvenirs. Les activités doivent être choisies dans des domaines très variés pour que chacun y trouve ce qui l’intéresse et y développe ses talents.

Également, il faut créer des supports de communication qui leur sont adaptés.

 

5/ Un dernier mot ?

Il est parfois difficile de tout faire, surtout lorsque l’on a un travail prenant et qui intéresse, mais je pense que toute expérience rend plus riche, et les progrès dans un domaine font évoluer dans les autres.

 

Mais encore...

 

Portrait chinois :

 

Si vous étiez un style de musique, vous seriez de la musique classique

Si vous étiez un film, vous seriez Barry Lyndon de Stanley Kubrick

Si vous étiez une fleur, vous seriez une fleur des champs

Si vous étiez un animal, vous seriez un chat

Si vous étiez un objet, vous seriez une partition de piano

Si vous étiez un pays, vous seriez les États- Unis

Si vous étiez une personnalité, vous seriez George Sand

Si vous étiez une couleur, vous seriez le violet

Si vous étiez un sport, vous seriez la natation

Si vous étiez un métier, vous seriez expert-comptable

 

 

Partagez