Décès de Pierre Devouard, Administrateur de la FAIA ce vendredi 17 mai, la cérémonie religieuse aura lieu le 28 mai 2024 à 10h à l'église Saint Etienne, 5 place de l'Eglise à Issy-les-Moulineaux (92130) suivie de l'inhumation au Cimetière de Malakoff, 33 Boulevard Stalingrad (92240). Lien

En savoir plus
L'Oustal

Présentation :

Né de la volonté de l’Amicalisme Aveyronnais, cet immeuble est destiné à rassembler en un lieu commun les espaces nécessaires aux activités des 300.000 Aveyronnais de Paris et tous les Aveyronnais d’Ici et d’Ailleurs. C’est un lien supplémentaire entre tout le mouvement amicaliste aveyronnais de par le monde, Paris et le département.
Construit à l’Initiative de la FNAA, il a été financé uniquement par l’épargne des Aveyronnais d’Aveyron et d’Ailleurs sans argent public.

La première pierre de l’Oustal a été posée le 23 décembre 1993, en présence de M. Jacques Chirac, maire de Paris, Jean Puech, ministre de l (...) Lire la suite >

Marché des Pays de l'Aveyron

Le département de l’Aveyron est riche d’un grand nombre d’entreprises familiales, artisanales ou industrielles concevant et fabriquant des produits de haute qualité. Le Marché des Pays de l’Aveyron se veut être une vitrine de la technicité de ces artisans et producteurs du département. Au cours de cette manifestation, ils viennent faire partager au public leurs passions, traditions et savoir-faire.

A l'initiative de  Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises,   l’association des Producteurs de Pays et la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron,  le Marché des Pays de l’Aveyron se ve (...) Lire la suite >

Voir le site

Présentation | 20-03-2023

Les Amicales de Province et de l’Étranger

Les Aveyronnais savent s’adapter parfaitement à l’environnement de leur pays ou de leur région d’accueil sans oublier leurs origines.

Les Amicales de province et de l’étranger partagent avec les Amicales parisiennes les mêmes valeurs d’amitié, de solidarité, d’entraide et d’amour de notre Aveyron, qui sont les bases de l’Amicalisme Aveyronnais. Beaucoup de grandes métropoles régionales ont, ou ont eu, leur Amicale : Lyon, Bordeaux, Marseille, Aix en Provence, Nice, Montpellier, Béziers, Albi, Montauban, Clermont-Ferrand, Chantilly, Castres, sans oublier les Amicales de San Francisco, Londres, du Luxembourg et la plus éloignée de l’Aveyron l’Amicale de Piguë, ville en Argentine fondée par des aveyronnais à la fin du 19ème siècle.

Leur particularité est de réunir en leur sein des originaires de tout l’Aveyron contrairement aux Amicales parisiennes qui regroupent les originaires d’un village, d’une commune ou d’un canton aveyronnais. N’oublions pas les réseaux sociaux qui relaient les initiatives d’Aveyronnais expatriés partout dans le monde pour s’entraider, se soutenir, se retrouver et partager un moment d’Aveyron autour d’un aligot, de tripoux, de farçous, de Roquefort, ou de fromage de Laguiole découpé avec un couteau de Laguiole ou un Liadou et arrosé d’un vin d’Aveyron. Certaines de leurs actions soutiennent la présentation des produits aveyronnais à l’autre bout du monde.

L’expression est différente mais les mêmes valeurs amicalistes sont là. En 1998, à l’initiative de Michel CASSAGNE, Président de l’Amicale de Béziers, est créée l’Inter-Amicale du Sud qui regroupe les Amicales d’Albi, Castres, Montauban, Montpellier, Nîmes et Toulouse. Structure informelle, elle réunit toutes ces associations dans une dynamique de solidarité et d’entraide pour l’organisation de leurs activités réciproques et dans un rassemblement annuel organisé à tour de rôle dans chacune de ces villes. Dès les premières années le Conseil d’Administration de la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises est convié à cette fête de l’Amicalisme. Plusieurs d’entre elles, Toulouse durant 10 ans, ainsi que Béziers et Montpellier, ont organisé en collaboration avec la Fédération des Marchés des Pays de l’Aveyron. Elles ont ainsi participé au rayonnement de notre Aveyron, de sa gastronomie et de ses savoir-faire.

De génération en génération, où qu’ils se trouvent, les aveyronnais ont su adapter l’Amicalisme à leur pays ou leur région d’accueil, aux époques et aux moyens de communication. Partout dans le monde, le plus cher désir de tout aveyronnais est d’évoquer sa terre d’origine. Nous sommes fiers de nos racines. C’est notre particularité et surtout notre force. Pour savoir où nous allons, n’oublions pas d’où nous venons.

Le bel arbre parisien ne doit pas cacher la forêt amicaliste qui rayonne partout en province et dans le monde. Les amicalistes forment une mosaïque sur laquelle le soleil ne se couche jamais. Soyons fidèles aux mots du regretté Maurice Solignac qui fut Président de la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises durant 15 ans : « C’est une chance de naître aveyronnais, c’est un honneur de le rester ».

            Gérard Paloc

Album photo