"Pigüé, un coin d'Aveyron dans la Pampa"

Anaïs Prod, est une société de production audiovisuelle, basée à Clermont-F. Cette société

réalise des films institutionnels, des publicités et des documentaires télévision. 

Au cours d’un tournage en Argentine, elle a rencontré des descendants d’Aveyronnais à Pigüé. Fasciné par leur histoire, qui n’a jamais fait l’objet d’un documentaire, elle a alors contacté l’association Rouergue-Pigüé et pris la décision ensemble de combler cet oubli. 

Cette histoire véhicule des valeurs de solidarité, de courage, d’effort ; Des valeurs très aveyronnaises. Touché aussi par les habitants de Pigüé et de l’Aveyron, qui lié par un lien du sang , continu130 ans après a entretenir un amour fraternel. 

Depuis deux ans, Anaïs prod a effectué deux tournages de 15 jours en Argentine, trois tournages d’une semaine en Aveyron. Elle a recueilli les témoignages des descendants des pionniers, suivi les Argentins sur le lieu de départ de leurs ancêtres en Aveyron, accompagné Roberto Marcenac, éleveur Argentin d’Angus au cours de sa première transhumance Aubrac avec ses cousins Aveyronnais, suivi la Chorale Issaly dans la préparation et la présentation de leur spectacle “Fransico Issaly “, assisté à la fête de l’omelette géante en commémoration de l’arrivée des premiers colons,..

Mais avant tout, elle a été le témoin privilégié de la vivacité des liens entre l’Aveyron et l’Argentine.

Pour les réalisateurs de Anaïs Prod, petit-fils d’immigrants Italiens, partis chercher du travail en France au début du XX Siècle, cette histoire à une résonance particulière. En découvrant le journal de bord de François Issaly, ils se sont aperçus qu’il y avait beaucoup de points communs avec l’histoire de leurs grand -pères. Cette histoire les a énormément touchés et ils souhaitent la partager parce qu’elle est porteuse de volonté, d’entraide, d’intégration et de fraternité.

La première projection en France « Commentaire Pigué » a eu lieu le 20 mars 2019 à St Ouen (93).

La projection a été précédée d'un petit apéro musical et la soirée s'est achevée un bal tango pour danser ou s'initier s'initier à l'abrazo argentin. La Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises - les "Aveyronnais d'ici et d'Ailleurs" était présente à cet événement.

Dans le cadre du mois du documentaire en Aveyron, le film a été projeté le samedi 9 novembre au cinéma de Saint-Geniez du film et a suivi d'un débat en présence de Luc Perrin (co-réalisateur) et de Nathalie Auguy- Périé (Présidente de l'association Rouergue- Pigüé). 

En 1884, 40 familles de l’Aveyron poussés par la pauvreté décident d'émigrer en Argentine pour fonder une ville en pleine Pampa. Ce film nous raconte les espoirs, l’acharnement et les obstacles que ces hommes ont rencontrés pour réaliser leurs rêves et tout ce que cette migration a apporté à l’Argentine.

Les témoignages des descendants directs de cette aventure, nous apporte un éclairage sur les traces que ces migrants ont laissées et sur le lien fort qui existe aujourd’hui encore entre l’Aveyron et Pigüé.

Partagez