Mélissa Raysséguier, de l'art au-dessus du zinc

Exercer son activité professionnelle au sein d'une brasserie parisienne, et de surcroît aveyronnaise, c'est être au contact de la vie quotidienne. C'est vivre des moments exceptionnels de rencontre avec la clientèle, actrice de la société, dès 5 heures, quand Paris s'éveille...

Mémoire infaillible, sourire, rapidité, voici quelques-unes des qualités pour exercer avec exigence ce beau métier si bien interprété par Yves Montand dans «Garçon», le très beau film de Claude Sautet.

Ces femmes et ces hommes, jongleurs du plateau, marathoniens du service en salle, l’œil aux aguets, virevoltant entre les tables, passant les verres et les tasses au-dessus de la tête des clients avec dextérité, sont de véritables sportifs et des artistes, passionnés par l'art du service.

Certains sont passionnés par l'art tout court. Et c'est parfois les sentiments, les émotions captés au contact du public qui les inspirent et qu'ils expriment avec leurs dessins, leurs couleurs.

C'est ce que fait Mélissa Raysséguier, serveuse, issue d’une famille passionnée par les Arts Plastiques, et qui a passé toute son enfance en Aveyron. Attirée par l’Hôtellerie Restauration, elle est partie à Toulouse pour réaliser un BTS Hôtellerie Restauration, avec une option en Marketing et Gestion.

Aujourd'hui, elle conjugue son métier et sa passion pour le graphisme, passion qu'elle nous fait découvrir quand elle nous propose ses magnifiques affiches destinées à annoncer des événementiels et notamment pour ses amis les Rabalaïres.

Transmission génétique, ou simplement une compétence devenue passion, c'est tout simplement de l'art.

 

Retour en arrière...

L’attirance vers le Marketing et la communication ont poussé Mélissa Raysséguier à poursuivre ses études, en réalisant une licence dans une école de communication.

Afin de préparer son Master 1, Mélissa s'est installée dans la Capitale pour y préparer son cursus.

Sa passion pour les créations graphiques, consistant à créer une image au moyen de logiciels dédiés, s’est développée au fur et à mesure de sa formation et ses différents stages. Son expérience lui permet maintenant de mettre en scène des créations au moyen de toutes les techniques liées au dessin, à la typographie, la peinture, la gravure, et la photographie pour la réalisation d'affiches, messages publicitaires, revues etc....

C'est durant la période où son frère Jérémy était Président de la commission des Jeunes Aveyronnais de Paris, « les Rabalaïres », que Mélissa a été recrutée en tant que responsable communication pour la réalisation des affiches événementielles.

Partagez