Martine Gasq, une jeune grand-mère très active

1/ Bonjour Martine, présentez-vous en quelques mots ?

Née à Paris, il y a quelques années ! d’une maman aveyronnaise (Pons – Saint Hippolyte) et d’un papa breton (Côte d’Armor). Deux provinces chères à mon cœur ! Après 35 ans d’activité au sein de l’Assurance Chômage (aujourd’hui Pôle emploi), je profite d’une retraite bien méritée ! A ce jour, je suis Présidente de l’amicale des enfants de Pons à Paris, Vice-présidente du groupe folklorique La Bourrée Montagnarde et Secrétaire générale de la FNAA.

 

2/ Qu'est-ce qui vous a amené à l'amicalisme ?

Tout a commencé par le folklore que j’ai voulu faire découvrir à mon fils Julien lorsqu’il avait à peine 6 ans. Puis les circonstances de la vie ont allégé mon emploi du temps professionnel, ce qui m’a permis de répondre à une demande de rejoindre l’amicale des enfants de Pons il y a déjà bien longtemps ! Et voilà, c’est ainsi que mon entrée dans le milieu amicaliste a commencé…

 

3/ Retraitée (très active!!!), qu'est-ce qui occupe vos journées, vos semaines ?

Comme de nombreux retraités mes journées sont bien occupées…. La Fédération, l’amicale et le folklore remplissent déjà bien mon emploi du temps tout au long de l’année sans oublier la copropriété de notre immeuble ! Mais je veille à garder quelques heures pour moi, mes proches, mes amis…ces moments d’évasion sont importants…ils varient suivant les saisons ! Depuis juin 2012, Elisa, ma petite fille, est ma priorité. Je fais le maximum pour en profiter le plus possible ! Une détente pour moi : me rendre avec beaucoup de plaisir "Au Léopard" où je retrouve mon mari et mon fils !

Martine Gasq, lors du dernier repas en musique de l'amicale de Pons

4/ Auriez-vous des idées, des pistes pour amener les jeunes à l'amicalisme ?

Un sujet souvent à l’ordre du jour dans nos rencontres ! Ce qu’il faut, à mon avis, dans un premier temps c’est rencontrer la jeune génération, écouter ses envies, lui faire confiance, lui donner des responsabilités. Les jeunes ne voient pas (et on peut le comprendre) l’amicalisme comme nos aînés ou encore certains d’entre nous ! L’amicalisme est à un tournant, il continuera probablement mais de façon différente !

Un exemple positif : « les Rabalaïres » (commission des jeunes aveyronnais au sein de la FNAA) arrivent à rassembler chaque mois avec des thèmes différents, il faut les encourager…

 

5/ Un dernier mot ?

Je suis impliquée depuis de nombreuses années dans différentes associations et ce avec plaisir…..mais je me dois de préparer la relève…il faut laisser la place à une nouvelle génération qui aura des idées nouvelles !

 

Mais encore...

 

Portrait chinois :

Si vous étiez un style de musique, vous seriez : la variété française Si vous étiez un film, vous seriez : les Choses de la vie Si vous étiez une fleur, vous seriez : Une pensée Si vous étiez un animal, vous seriez : Un léopard ! Une girafe Si vous étiez un objet, vous seriez : Une voiture Si vous étiez un pays, vous seriez : La France Si vous étiez une personnalité, vous seriez : Romy Schneider Si vous étiez une couleur, vous seriez : Le bleu marine Si vous étiez un sport, vous seriez : La randonnée Si vous étiez un métier, vous seriez : Journaliste

Partagez