La Mandarelle, l’emblème gourmand de Rodez

La Mandarelle et sa boîte, sur laquelle est expliquée l’histoire de ce nom !

Il y a plusieurs semaines, la Jeune chambre économique de Rodez annonçait la création d’un gâteau, visant à devenir le nouvel emblème de la ville de Rodez. Le dimanche 23 septembre 2018, la fameuse pâtisserie a été présentée à la salle des fêtes de Rodez devant un grand nombre de personnes. Et il a séduit tous les convives ! 

Ce gâteau, représentant la rosace de la cathédrale de Rodez, est le fruit du travail des cinq membres de la commission « Objectif piton gourmand » de la jeune chambre économique de Rodez et des pâtissiers Clément Battut (Pâtisserie Clément) et Ghislain Magre (Pyramide de Montagne). Le service patrimoine de la ville ainsi que quelques restaurateurs de renom ont aussi contribué à la réalisation de ce beau projet.

Le gâteau se nomme "La Mandarelle", référence à un clocheton de la cathédrale de Rodez, sonnant l'heure de la pause du goûter jadis... Cette histoire qui a donné son nom est d’ailleurs inscrite sur son emballage.

Le texte exact est le suivant :

« La mandarelle » est une petite cloche, abritée par une fine flèche, située sur le toit de la cathédrale, au croisement de la nef et du transept.

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, les commerçants et artisans ruthénois qui entendaient le son éclatant de cette cloche, cessaient leurs activités, le temps d’une pause pour « faire la mandarelle » ou « far la mandarella » en occitan, c’est-à-dire déguster un goûter et boire un verre !

La cathédrale de la Préfecture est d'ailleurs omniprésente dans cette réalisation de plusieurs pâtissiers ruthénois - un travail collectif de plus de 18 mois -, car le dessus du gâteau représente la rosace de la façade ouest de l'édifice. Un moule a été spécialement conçu pour l'occasion.

La Mandarelle fait également honneur aux produits aveyronnais car elle est confectionnée à base de farine 100% locale et de pommes de Pruines. Des noisettes caramélisées et de la crème de marrons constituent le reste de la recette.

Tout ceci a permis au gâteau de bénéficier de la signature « Fabriqué en Aveyron ».

A noter que la création est mise en vente dans deux établissements ruthénois : Pyramide de Montagne (15 rue du Touat) et pâtisserie chez Clément (3 rue d’Armagnac). Le prix est fixé à 13,80€ et six personnes peuvent s'en délecter aisément ! Surtout, ce dernier est un gâteau de voyage, facilement conservable et transportable.

A ce sujet, il y a un partenariat à l’étude avec Agatchako, la plateforme du e-commerce aveyronnais, afin de permettre aux « expatriés » de commander ce gâteau qui a d’ailleurs beaucoup plu au marché de Bercy du 12 au 14 octobre 2018.

Une chose est sûre, les Aveyronnais et les touristes ont déjà craqué pour cette nouvelle gourmandise !

Enfin n’hésitez pas à surfer sur le site de la mandarelle : www.lamandarelle.fr ou sa page facebook « La Mandarelle » pour avoir toutes les informations sur sa commercialisation.

A déguster dès que possible !!

La Jeune Chambre Economique de l'Aveyron

 

 

Partagez