A noter dans vos agenda: Le prochain Marché des Pays de l'Aveyron à Paris-Bercy, ce sont les 7, 8 et 9 octobre. Lien

En savoir plus
L'Oustal

Présentation :

Né de la volonté de l’Amicalisme Aveyronnais, cet immeuble est destiné à rassembler en un lieu commun les espaces nécessaires aux activités des 300.000 Aveyronnais de Paris et tous les Aveyronnais d’Ici et d’Ailleurs. C’est un lien supplémentaire entre tout le mouvement amicaliste aveyronnais de par le monde, Paris et le département.
Construit à l’Initiative de la FNAA, il a été financé uniquement par l’épargne des Aveyronnais d’Aveyron et d’Ailleurs sans argent public.

La première pierre de l’Oustal a été posée le 23 décembre 1993, en présence de M. Jacques Chirac, maire de Paris, Jean Puech, ministre de l’Agriculture et Monseigneur Soubrier évêque de Nantes, e (...) Lire la suite >

Marché des Pays de l'Aveyron

Le département de l’Aveyron est riche d’un grand nombre d’entreprises familiales, artisanales ou industrielles concevant et fabriquant des produits de haute qualité. Le Marché des Pays de l’Aveyron se veut être une vitrine de la technicité de ces artisans et producteurs du département. Au cours de cette manifestation, ils viennent faire partager au public leurs passions, traditions et savoir-faire.

A l'initiative de  Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises,   l’association des Producteurs de Pays et la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron,  le Marché des Pays de l’Aveyron se ve (...) Lire la suite >

Voir le site

Actualité | 05-09-2022

Les 2 soeurs

Les deux sœurs

Le mois d'août en Aveyron est une période où s'enchaînent les fêtes de villages et les animations locales. C'est au cours de ces moments festifs que le hasard nous fait rencontrer des personnes formidables et passionnées.

C’est ainsi que, lors du marché nocturne organisé par les caves des vignerons d'Olt, où je faisais la promotion du « Zine » des Aveyronnais d'Ici et d’Ailleurs dans son nouveau format, j'ai eu le plaisir de discuter avec des producteurs, qui seront présents au prochain marché à Bercy. Et c’est aussi ce soir-là que j’ai fait la connaissance de deux sœurs originaires du Nayrac, Camille et Sarah. Sarah, jeune réalisatrice de courts-métrages, présentait son film dans la salle de conférence de la cave.

Les personnes présentes ont pu dialoguer avec la jeune réalisatrice, découvrir les difficultés de réalisation d'un court-métrage dans ses différents aspects, dont l’écriture d'un scénario, le casting des comédiens, les lieux et aléas de tournages, les décors, les autorisations administratives, le montage du film, sa production et les difficultés de financement.

Sarah Vernhes est réalisatrice et scénariste. Elle aime à raconter des histoires plongeant dans les mécaniques de l'humain. Elle a suivi une formation d'écriture de scénarios et de dialogues en 2020 au Cifap à Paris et s'est plongée dans La dramaturgie d'Yves Lavandier avec exaltation. 

Passionnée par l'image, elle a appris la mise en scène en autodidacte. En 2021, Sarah a réalisé un premier film de 2 minutes 20, intitulé Echec et Mat. Ce court-métrage de fiction traitait du jeu des représentations et de la communication entre deux personnes. Il a été sélectionné au festival Oblikon à Paris. Deux Soeurs est son deuxième court-métrage, réalisé en 2022, en autoproduction. 

Sarah Vernhes travaille actuellement sur plusieurs projets de fiction. Elle est en train de travailler sur l’écriture d’une série et prépare aussi le développement d’un prochain court-métrage avec la société de production Factoton Production. Ce prochain film de 20 minutes racontera l’histoire d’un road trip entre un père et sa fille. Sarah aimerait tourner ce film dans son Aveyron natal.  

 Avant de faire du cinéma, Sarah a été journaliste reporter indépendante puis enquêtrice et spécialiste des pays du Maghreb pour le site d'information Africa Intelligence. Elle a vécu et travaillé trois ans au Maroc. Intéressée par les pays en situation de conflit, elle a été faire des reportages à la frontière turco-syrienne, en Turquie, à Odessa en Ukraine et dans le nord Kivu en République Démocratique du Congo. En parallèle de ses scénarios, Sarah Vernhes continue à couvrir les enjeux géopolitiques en Libye, notamment pour le journal Jeune Afrique.

Originaire du Nayrac, où elle a grandi dans la ferme de ses parents, Sarah a suivi des études de journalisme à Nice avant de monter travailler à Paris. Elle vit aujourd'hui à Paris mais elle continue de garder un lien fort avec l'Aveyron où elle retourne régulièrement pour y retrouver le grand air et l'inspiration. 

Voici aussi le synopsis de son court métrage présenté durant cette soirée. « Deux soeurs » :

Des retrouvailles et des non-dits. Clémentine est en retard. Elle vient de découvrir qu'elle est enceinte, alors qu’elle ne veut pas avoir d'enfant. Sa jeune sœur, Azalée, l’attend. Elle est de passage pour une raison secrète.

Avec ce film, Sarah avait envie d'explorer le jeu des postures entre deux personnes qui se connaissent mais n'arrivent plus à se parler. Il est aussi question de la maternité et du non-désir d'enfant, qui reste tabou dans notre société.  

Elle espère que ce film pourra être présenté dans différents festivals en Aveyron, à Paris ou Ailleurs. La Fédération des Aveyronnais d'Ici et d'Ailleurs souhaite à Sarah le succès mérité dans le 7 ème art. Nous aurons le plaisir de l’inviter lors d'une conférence qu’organisera la commission culture de la FAIA. pour qu'elle puisse nous parler de sa passion cinématographique. En attendant, nous souhaitons à sa sœur Camille une bonne rentrée à Londres où elle travaille. Une Aveyronnaise d'Ailleurs, que nous ne manquerons pas de rencontrer pour un prochain portrait.

Alain Marcillac

Album photo