Le concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France", symbole de l'excellence professionnelle

Créé en 1935, le concours "un des Meilleurs Ouvriers de France" (MOF) est organisé  par le Comité d'organisation des Expositions du travail (COET).

Ce concours se prépare sur une période de 3 ans et s'adresse à des professionnels de plus de 23 ans qui doivent prouver avoir acquis une haute qualification dans l'exercice d'une activité professionnelle.

Le candidat doit réaliser un "chef d'oeuvre" permettant d'apporter la preuve de son talent, de sa créativité, de son savoir faire et de sa compétence. Il travaille à la réalisation de son oeuvre sur un thème ou un sujet imposé. Cette oeuvre est présentée devant un jury composé d'enseignants et de professionnels, employeurs et salariés.

A l'issue du concours, les lauréats obtiennent un diplôme d'Etat du Ministère de l'Education Nationale d'un niveau de 2 années après le baccalauréat.

Ce diplôme atteste l'acquisition par les lauréats d'une très haute qualification dans des domaines aussi différents que l'artisanat (métiers d'art, secteur alimentaire, du bâtiment, de l'habillement ...), le commerce, les services (coiffure, esthétique ...), l'agriculture et l'industrie.  

oeuvre réalisée par un MOF

A l'issue du concours, les chefs d'oeuvre des lauréats font l'objet d'une exposition accessible au grand public.

Ce concours est profondément démocratique dans la mesure où il est accessible à tous quels que soient les parcours scolaires ou professionnels.

Concourir pour être meilleur ouvrier de France demande une très forte implication des candidats dans la durée (3 ans), de la rigueur, du travail, des compétences mobilisées. Le parcours est long et difficile mais ce titre a une véritable valeur, tremplin d'une réussite professionnelle.

Pour chaque session, prés de 3000 candidats s'inscrivent au concours dans 140 métiers différents et seuls prés de 250 seront lauréats

Ce concours est particulièrement connu pour les métiers de bouche et les métiers d'art. C'est une réponse adaptée aux besoins de l'économie et à la défense de l'emploi.

Il valorise les métiers traditionnels mais offre également une visibilité positive aux nouveaux métiers.

Il est un symbole de persévérance, de patience et incite à un effort continu.

Il est une excellente vitrine pour les métiers manuels et les rend plus attractifs aux yeux des jeunes qui cherchent à donner un sens à leur future insertion dans le monde du travail et dans la société. 

Le concours MOF bénéficie d'une grande notoriété et d'une très belle image de marque au niveau national et international : il incarne l'excellence française.

La reconnaissance par le plus haut responsable de la République française (le Président) s'est concrétisée jusqu'à présent par une réception des MOF à l'Elysée.

"Couverture ornemaniste" réalisée par un MOF

Les Meilleurs Ouvriers de France sont un modèle pour la jeunesse. Devenir Meilleur Ouvrier de France est la preuve de sa créativité, de sa rigueur, du respect du travail bien fait, de son intelligence manuelle et intellectuelle.

Les candidats MOF peuvent avoir le statut de chef d'entreprise ou de salarié. Pour les salariés le fait de représenter l'élite professionnelle ne pourra que favoriser leur emploi mais également leur installation en tant qu'entrepreneur.

Le concours MOF contribue à équilibrer les termes du débat qui oppose souvent le manuel à l'intellectuel, le théorique à l'empirique en soulignant leur complémentarité au regard de l'utilité sociale. Il est également une réponse adaptée aux besoins de l'économie et à la défense de l'emploi.

 

Joëlle Levy-Cayzac

Partagez