Entrez dans le magasin-atelier d’un facteur de piano!

Pianistes, et autres musiciens d’Ici et d’Ailleurs, venez vous promener au cœur du vieux Rodez, dans ses anciennes ruelles, admirez les demeures du Moyen-Age et les hôtels particuliers des XVIIe et XVIII siècles, et enfin, entrez dans le magasin-atelier d’un facteur de piano!

Serge Delbouis, originaire du Nayrac, est installé à Rodez depuis 30 ans. Artisan d’art, il répare, restaure, accorde et vend des pianos. Après sa formation, il a travaillé à Bordeaux et s’est installé à Rodez en 1987, rue Sainte Catherine tout d’abord, puis en 1993, rue de l’Embergue.

Serge Delbouis, alors étudiant en sociologie à Toulouse, prend des cours de piano avec Geneviève Sthal, qui lui conseille de s’orienter vers un métier musical. L’un de ses amis ayant un magasin de piano à Toulouse lui présenta un accordeur de piano.

Diplômé de l’institut français de facture instrumentale, il accomplit sa formation à l’école d’accordeur et de facteur de piano d’Alès. Accordeur officiel du conservatoire départemental, Serge Delbouis travaille pour de nombreux particuliers et autres écoles de musique.

Accorder un piano est un art d’une précision absolue qui demande une oreille parfaite et requiert d'avoir en tête les 240 cordes d’un piano. Il a obtenu en 1998 le Prix Départemental des Métiers d’Art et en 2001 le Prix Sema Régional des Métiers d’Art. Dans son magasin trônent de très beaux pianos droits et à queue, parfois insolites.

Il assure aussi la réparation de pianos de toute époque.

Lors de ma visite de cet été, j’ai eu la chance de découvrir dans son atelier un formidable piano 1/4 de queue PLEYEL de 1921, en cours de restauration. Ce piano a la particularité d’être un modèle unique avec une décoration extraordinaire, un, comme on l'appelle, «faux vernis» des frères Martin du XVIIIème siècle , un laque de chine très prisé, incarnant le luxe et le raffinement français. On trouve ce type de décor habituellement sur un clavecin. C’ est aussi un piano à 6 pieds.

Il a fallu tout reprendre, refaire la table d’harmonie, les cordes, les chevilles, toute la mécanique, polir et blanchir le clavier, et le résultat est là.

La dernière arrivée de cet automne est un piano de marque Rameau d’un rouge éclatant du designer Christian Adam, typique des années 80.

Essayons quelques pianos

Tout d’abord un Pleyel acajou onde de 1939.

Un superbe piano droit Pleyel RB 1939

Dans le cadre des journées du patrimoine, pour fêter les 30 ans de son atelier et la fin des travaux, Serge Delbouis a organisé une soirée cocktail en septembre. Des apéritifs musicaux ont été organisés tout au long de la journée par les pianistes Michel Mazur, Bruno Fages, et aussi des violonistes, guitaristes et chanteurs.

Concert Sofya Mélikian

Serge Delbouis organise aussi quelques soirées musicales dans son magasin.

Très simplement, il déplace tous ses pianos et organise un concert avec de grands pianistes ainsi que des soirées à thème auxquelles des amateurs peuvent aussi participer. Un concert est en général organisé en décembre, avant Noël, et un autre lors de la fête de la musique. Et toujours salle comble!

Amateurs de piano et mélomanes, suivez les prochains concerts organisés chez Serge Delbouis!

 

Et pour les pianistes parisiens d’Aveyron, pourquoi ne pas, avec la fédération, organiser une soirée à thème à Paris?

Si vous êtes pianiste, musicien, mélomane, et intéressé par l’organisation d’une soirée à Paris, faites-le nous savoir en contactant la fédération à contact@aveyronnais.fr

 

                                                                                                                                                                                                                                       Corinne Delattre-Chavanon

Partagez