Alexane, 6 mois après, qu’est elle devenue ?

Après 6 mois de vie montpelliéraine, je ne m’en lasse toujours pas ! Arrivée en août, le soleil, les palmiers, la chaleur m’ont très bien accueillis, je ne compte pas repartir de si tôt ! C’est un très grand changement que j’ai enclenché, de nouvelles habitudes à prendre, une nouvelle page qui s’écrit. Côté professionnel, c’est tout l’opposé de la FNAA et de sa petite famille, je découvre la vie en entreprise dans un grand groupe, ses enjeux, les postures à avoir. Ce n’est pas tous les jours facile mais cela m’enrichit et fortifie mon expérience. Côté scolaire, je m’épanouie de jour en jour : je reconnais de plus en plus que j’ai vraiment trouvé ma voie dans la communication. Malgré un rythme prenant et cadencé, je fais mon petit bout de chemin pour réaliser des études de qualité. Côté perso... j’ai toutes les cartes en main pour une vie agréable, tendre et surprenante ! La vie à Montpellier est aussi bien, voire mieux, que je ne me l’étais imaginée! La ville a un grand charme, ses alentours sont à découvrir. Montpellier est riche culturellement et socialement parlant : je m’y retrouve bien. Mon cœur reste tout de même en région parisienne, où ma famille, mes amis, sont restés. J’ai d’ailleurs pu faire la surprise à Géraldine et Yolande d’être montée pour le Marché de Pays de l’Aveyron.... quel plaisir de les voir, de passer un peu de temps avec elles, comme à l’ancienne ! Et aussi, aux bénévoles que j’ai eu la chance de connaître, à Robert, Yvette, Martine, M. Paloc... et bien d’autres encore, je vous embrasse et espère que vous vous portez bien ! Et à Gé, on se revoit vite dans la chaleur de Montpellier ! Alexane, une italo-alsacienne sudiste

Partagez